Page 1 sur 2

Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : vendredi 29 novembre 2019, 11:55
par Jeep
C'est officiel et écrit sur le site de Photodex, pour les anglophones voici le lien
http://web.photodex.com/

Ce qui est rassurant c'est que la continuité de ProShow sera assurée de façon illimitée pour ce qui concerne la récupération de versions anciennes mais il n'y aura plus de SAV

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : vendredi 29 novembre 2019, 12:12
par cpasmoi
bonjour jeep et merci pour l'info
en espérant que tout cela reste en place dans le temps

cordialement
cpasmoi

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : vendredi 29 novembre 2019, 16:59
par Charly
Bonjour Jeep
Merci pour l'info.
C'est bien dommage d'en arriver là, en tous cas ils sont "fair" jusqu'au bout... ça mérite d'être relevé.

Cependant ils ne font aucune allusion au sujet de la validation du logiciel en cas de changement de machine ?
Amitiés
Charles

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : vendredi 29 novembre 2019, 21:05
par mezigue44
Même question : quid de la licence lors d'un changement de machine, au-delà de 2 installations ??

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : vendredi 29 novembre 2019, 21:09
par cpasmoi
bonsoir à tous voici une traduction approximative et partielle du message original.

Logiciel de bureau
Photodex a mis fin au développement de ProShow Gold et de ProShow Producer en 2018. Ces produits sont toujours disponibles au téléchargement. La prise en charge de ces produits prendra bientôt fin et nous annoncerons bientôt ces détails. Les utilisateurs existants de ProShow Gold et de Producer pourront continuer à utiliser ces produits indéfiniment, bien que la prise en charge des services en ligne prenne fin.
Si vous recherchez une excellente solution de remplacement pour créer des diaporamas sur votre bureau, nous vous recommandons Photopia .

cpasmoi

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : samedi 30 novembre 2019, 9:38
par Annagram
Le lien est celui de proshow web. Et ils avaient déjà averti qu'ils ne renouvelaient pas les inscriptions. Ce n'est pas grave dans le fond parce que ceux qui comme moi utillisaient PSW (utile lors de longs déplacements et avec seulement un mac portable durant ces derniers) ont probablement récupéré la séquence sur PSP pour l'améliorer ensuite... ou peuvent encore le faire. Pas de perte totale donc... bien joué.
Le site de photodex est inchangé à ce jour : aucune annonce de fermeture ou quoi que ce soit mais comme le précise la traduction de la partie "logiciel de bureau" : les détails seront donnés ultérieurement.
Les phrases "produits disponibles au téléchargement" et "continuer à utiliser ces produits indéfiniment", laissent penser (mais je peux me tromper) que la licence de ce qui est acquis deviendra "indéfiniment valide" non ?
En tous les cas Photodex encourage à prendre Photopia ; geste de confiance en l'avenir du logiciel ?

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : samedi 30 novembre 2019, 9:47
par Jeep
Geste de confiance ? Euh non, il n'y a plus personne chez Photodex. Celui qui s'occupe du site de Photodex (et que je connais personnellement) était le responsable du SAV. Il est passé chez Photopia, donc il est normal qu'il recommande Photopia.
La licence sera effectivement valable indéfiniment mais c'est ce qui existe déjà. Ce qui changera c'est qu'il n'y aura plus de contrôle du nombre d'installations. Par contre, il est prudent de bien noter son/ses numéros de licences.

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : samedi 30 novembre 2019, 9:55
par Jeep
Si, à la lecture des informations du site, on considère qu'il n'y a pas d'annonce de fermeture, c'est qu'on a de la buée sur les lunettes :banana:

J'ai averti depuis longtemps de l'arrêt de Photodex car j'avais l'information de l'état-major de la société. Ca a pris un peu de temps car il y a une procédure longue et obligatoire et qu'il faut gérer l'"après", "The Day After", comme disent les américains.

Le processus d'information des clients se fera par e-mail et sur le site avant sa fermeture. Vous noterez que depuis quelques jours, la partie ProShow Web a disparu mais pas que ! Il n'y a plus de partie "blog" non plus et dans quelques jours, on ne pourra plus acheter.

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 9:53
par Annagram
Jeep a écrit :
samedi 30 novembre 2019, 9:47
Geste de confiance ? Euh non, il n'y a plus personne chez Photodex. Celui qui s'occupe du site de Photodex (et que je connais personnellement) était le responsable du SAV. Il est passé chez Photopia, donc il est normal qu'il recommande Photopia.
Cela reste néanmoins une incitation à la confiance faite au nom de Photodex !
La licence sera effectivement valable indéfiniment mais c'est ce qui existe déjà. Ce qui changera c'est qu'il n'y aura plus de contrôle du nombre d'installations.
C'est ce que tu comprends aussi ?
Au bout de 3 installations pour en faire une 4 ème il fallait faire quoi jusque là (cela ne m'est jamais arrivé) ?
Par contre, il est prudent de bien noter son/ses numéros de licences.
En effet oui...

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 10:03
par Jeep
Personne ne peut parler au nom de Photodex actuellement en dehors de son PDG Paul Schmidt qui est occupé à régler la liquidation. Il est probable (mais pas certain) qu'une information officielle sera faite d'ici le 31/12. Si le PDG avait été dans la possibilité de poursuivre ProShow, je doute qu'il aurait choisi la voie Photopia. Le nom de ProShow n'a pas pu être repris par les successeurs ni le code d'ailleurs, ce qui explique l'obligation pour Photopia de réécrire tout le programme et les bugs que l'on rencontre ainsi que les incompatibilités qui risquent de perdurer.
Je pense que l'on reverra le Paul Schmidt dans quelques temps avec un nouveau projet car ce n'est pas un homme à baisser les bras.

Je confirme, il n'y aura plus de contrôles du nombre d'installations.

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 11:46
par Annagram
Jeep a écrit :
dimanche 1 décembre 2019, 10:03
Personne ne peut parler au nom de Photodex actuellement en dehors de son PDG Paul Schmidt qui est occupé à régler la liquidation.
Il faut croire que si puisque dans les faits quelqu'un fait sur le site Photodex la promotion de Photodia !
Si le PDG avait été dans la possibilité de poursuivre ProShow, je doute qu'il aurait choisi la voie Photopia.
Ce n'est jamais que ton ressenti Jeep ! Personnellement, je maintiens que si économiquement parlant, afin d'éviter les tricheries que toi même tu évoquais comme étant à la base de la faillite, la seule solution est de procéder par abonnement, il aurait logiquement fait de même. De deux maux il faut choisir le moindre.
Quant aux bugs qui visiblement se corrigent petit à petit (la musique semble même prévue dans un avenir encore non déterminé), il me semble que les premiers jets de Photodex n'étaient pas eux aussi exempts de bugs...

Pour en revenir à Photodex : Au bout de 3 installations pour en faire une 4 ème il fallait faire quoi jusque là (cela ne m'est jamais arrivé) ?

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 12:00
par Jeep
Je me suis mal fait comprendre sans doute.
Seul le PDG peut promouvoir ou non un autre produit que le sien qui a d'ailleurs un copyright d'où les déboires de Photopia. Ce qui a été écrit sur le site de Photodex n'est pas signé du PDG, c'est une initiative d'une personne qui faisait partie de l'équipe de développement, à l'insu sans doute du PDG. En période de disette, tout est bon pour utiliser les possibilités offertes. J'ai précisé que Paul Schmidt avait d'autres problèmes à régler actuellement que celui de s'occuper de rédiger des messages d'organisation. Il le fera sans doute d'ici quelques temps.

Depuis 14 ans que je pratique ProShow et après de nombreux échanges avec l'équipe dirigeante, j'ai la prétention de bien connaître le monde de Photodex et de son PDG avec qui j'ai plusieurs fois discuté de visu des évolutions de ProShow et je sais de quoi il est capable. Je n'ai jamais dit que l'abonnement était une parade au piratage, il n'y a qu'à voir ce qu'il en advient de ceux qui le pratiquent. Il n'y a aucune parade au piratage même d'un logiciel par abonnement si l'on ne veut pas obliger les utilisateurs à être constamment connecté au Net. Le principe de ProShow Web était différent, c'était avant tout une offre de pouvoir travailler avec ProShow quel que soit son système d'exploitation : Windows, Mac, Linux. Je ne considère pas qu'il s'agissait d'un véritable système de vente par abonnement.

Quant aux bugs de Photopia, on en reparlera dans quelques temps !!

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 14:25
par Annagram
c'est une initiative d'une personne qui faisait partie de l'équipe de développement, à l'insu sans doute du PDG.
Sans doute pour toi Jeep...
Pour moi cela peut parfaitement représenter une manière de dire aux fans, quelque chose comme "malgré notre fermeture" il y a la possibilité Photopia. C'est limité le sentiment d'abandon que peuvent ressentir les utilisateurs de PSP.
Ne rien en dire est une chose et en parler passera dans l'esprit des lecteurs pour un cautionnement.
Je n'ai jamais dit que l'abonnement était une parade au piratage, il n'y a qu'à voir ce qu'il en advient de ceux qui le pratiquent.
Et je n'ai jamais dit que tu l'avais dit. J'ai juste rappelé que tu avais souligné que les problèmes de piratage étaient l'une des raisons de la faillite.
Il n'y a aucune parade au piratage même d'un logiciel par abonnement si l'on ne veut pas obliger les utilisateurs à être constamment connecté au Net
C'est tout à fait faux. Lorsqu'on est abonné on doit être connecté au net une fois par mois et pas plus ; voire moins pour un abonnement payé annuellement. Cela n'a donc rien à voir avec un "constamment". Et oui, désolée c'est tout de même la meilleure parade existante contre les cracks... Et le business model par abonnement offre des avantages en matière de pérennité de l'entreprise : constante des revenus, organisation de la prod, fidélité des clients, entre autres.
Le principe de ProShow Web était différent, c'était avant tout une offre de pouvoir travailler avec ProShow quel que soit son système d'exploitation : Windows, Mac, Linux. Je ne considère pas qu'il s'agissait d'un véritable système de vente par abonnement.
Il comblait en effet (et de manière très onéreuse d'ailleurs) les lacunes de PSP... Lacunes qui tendent à souligner que le pdg était quelque peu dépassé par la perpétuelle évolution nécessaire à un produit pour rester performant ? N'avait pas assez de moyens ? Une trop petite équipe ?
Maintenant peu importe : ce qu'il reste à souhaiter c'est que Photopia soit plus fort de ces erreurs... C'est tout le mal que je leur souhaite.

Mais au fait, au bout de 3 installations de PSP, il fallait faire quoi pour réinstaller une 4 ème fois ? Racheter une licence ?

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 14:32
par Jeep
Puisque tu sais tout et mieux que moi sur la situation de Photodex, je n'en discute plus.

Encore une fois tu as lu en diagonale ce que j'avais écrit sur les abonnements, alors je vais préciser une fois de plus. J'ai écrit qu'il n'y avait aucune parade de piratage sur les abonnements sauf à obliger les utilisateurs à être connecté en permanence ce qui serait une option trop pénalisante et refusée par les utilisateurs. Donc, le piratage des ventes par abonnements est simple et on le voit bien sur toutes les firmes qui ont opté pour ce système. Leur seule "parade" : un prix très bas pour déjouer les tentatives de piratages.

Re: Fin de Photodex le 31 décembre 2019

Posté : dimanche 1 décembre 2019, 16:22
par Annagram
Mais je ne prétends pas "savoir tout", pire, "mieux que toi" sur la situation de Photodex, je souligne juste ce que je ne trouve pas logique, parce que peu importe qui a écrit sur le site de Photodex : ce que les lecteurs conclueront c'est que Photodex conseille Photopia, et que donc si on a fait confiance à Photodex on peut faire confiance à Photopia.

Oki avec toi : j'avais mal lu ce que tu as écrit ; en fait tu soulignais que la seule parade est le logiciel en SaaS. Mais il est néanmoins indéniable que la vérification mensuelle donne du fil a retordre aux pirates puisque le logiciel se reconnecte tout seul tous les mois et que l'offre piratée n'est donc de facto qu'éphémère.

Cela étant, je ne dois pas être la seule à lire en diagonale, car c'est une fois de plus que je vais devoir te poser la question : "Mais au fait, au bout de 3 installations de PSP, il fallait faire quoi pour réinstaller une 4 ème fois ? Racheter une licence ?"